Skip to content

Pourquoi « Airbnb » devient « Aibiying » en Chine ? Les explications de Julien Foussard

Tao Peng, le président d’Airbnb en Chine a déclaré que l’application permettant de louer son logement ou d’en trouver un en ligne devait s’adapter aux spécificités du marché et de la culture chinoise afin de réussir à percer dans le pays.

Comment expliquer ce discours ? Julien Foussard analyse la situation.

L’adaptation de la marque au marché chinois : une étape primordiale selon Julien Foussard

Afin de séduire les consommateurs chinois, dont le marché est estimé à plus d’un milliard d’utilisateurs potentiels, l’entreprise américaine, dont le siège est basé à San Fransisco, a changé de nom en devenant « Aibiying ».

Cette modification s’explique pour plusieurs raisons. La première étant que pour satisfaire le marché chinois, l’application devait être personnalisée afin que les consommateurs ressentent le fait que celle-ci ait été conçue sur-mesure, spécialement pour eux souligne Julien Foussard.

D’autre part, il était indispensable de trouver un nom de marque qui reste dans l’esprit « Airbnb » tout en étant adapté à la culture chinoise. « Airbiying » signifie ainsi « aimer » et « souhaiter la bienvenue ». Ces expressions sont tout à fait adaptées à la philosophie d’Airbnb qui repose sur la convivialité et le partage précise Julien Foussard.

La Chine possède une approche différente des technologies explique Julien Foussard

Julien Foussard ajoute que la personnalisation de la plateforme passe également par un rapport différent aux technologies et à l’utilisation d’internet.

À titre d’exemple, la page d’accueil occidentale d’Airbnb n’était pas adaptée à l’utilisation asiatique de la plateforme, les utilisateurs cherchant directement les promotions pour se loger. Dans cette perspective, le design et les fonctionnalités de la page d’accueil de la plateforme ont été modifiés dans la version chinoise. Les moyens de paiement ont également été adaptés puisque les Chinois n’utilisent pas, dans leurs habitudes, leur carte de paiement pour les achats en ligne mais des applications telles que Alipaba et Wechat.

Reste à voir si l’ensemble des moyens déployés afin de « localiser » la plateforme permettra de séduire les consommateurs chinois conclue Julien Foussard.

Catégories
Me suivre sur les réseaux sociaux
Scroll To Top