La « Start-up de la semaine » braque chaque vendredi ses projecteurs sur une jeune pousse innovante, proposant un concept nouveau et/ou une nouvelle approche d’une thématique tourisme ou loisirs. Aujourd’hui, Oyst propose un système de paiement en un clic à partir de n’importe quelle publicité pour simplifier et raccourcir au maximum le parcours d’achat.

Faire du shopping en ligne est synonyme de formulaires fastidieux à remplir, de comptes à créer, de multiples login/mdp à retenir, de parcours d’achat interminables, de cartes bancaires à aller chercher, de paiements non aboutis à recommencer, de livraisons incertaines, de SAV injoignables, etc.

– Sans login/mdp 

– Sans saisie des informations de livraison 

– Sans saisie des coordonnées bancaires 

– Avec les préférences pré-remplies (taille, couleur, etc.). 

La sécurité est au cœur de notre technologie : nous identifions notamment les utilisateurs via la biométrie (ex : mouvement de la souris). 

Au-delà de l’achat en 1 clic, Oyst offre une expérience révolutionnaire : livraison et retour sur-mesure, SAV centralisé pour tous les marchands via Whatsapp/Messenger, etc.

Quel est votre « plus » pour le tourisme ?

Très utile dans le secteur du tourisme car les acheteurs n’ont pas à renseigner toutes les préférences de voyage et de logistique comme les login/mot de passe, les adresses, les coordonnées bancaires, l’aéroport ou la gare, la destination, l’horaire de vol, le numéro de passeport, etc.

Quel est le cœur de cible ?

Tous les acheteurs en ligne ! 

Toutefois, les « early adopters » seront les générations Y et Z qui sont les plus enclins à adopter ce type de solution innovante.

Cette expérience utilisateur révolutionnaire répond au plus gros problème des e-marchands : la conversion ! 

Oyst multiplie le taux de conversion des e-marchands par 5

Ce bouton d’achat s’intègre à tous les points de contact avec les e-acheteurs et sur tous les devices : page produit, validation de panier et bannières, e-mails, etc.

Quel est le marché potentiel ?

Tout le marché du e-commerce, soit 70 milliards € en France et 1 500 milliards € dans le monde.

Quel est votre business model ?

Nous sommes une solution de conversion à la performance : nous prenons une commission sur les ventes générées grâce à notre bouton en 1 clic.

Quels sont vos concurrents ? Votre élément différenciant ?

Aucun concurrent : Amazon dispose du 1-Click, mais ce n’est que pour son site et sans tous les services supplémentaires avec lesquels Oyst révolutionne l’expérience utilisateur. 

Au-delà d’un système de paiement, nous sommes une solution globale d’aide à l’achat.

Quel accompagnement ? Combien cherchez-vous de financement pour démarrer ?

Aucun accompagnement, Oyst profite de l’expérience de son CEO Julien Foussard, serial entrepreneur qui a déjà fondé 7 start-up. 

Autofinancé pour le moment. Déjà 3 M€ investis, et 3 M€ supplémentaires en juin 2017.

Où en est le lancement ?

Notre produit est « live » en version bêta chez deux e-marchands et en attente d’intégration chez 20 autres e-marchands. 

Plus de 500 e-marchands travailleront avec Oyst à la fin du premier trimestre 2017.

Une actualité à annoncer ?

Nous serons présents au salon 1to1 à Monaco en mars 2017.