A l’occasion de la deuxième journée du salon Viva Technology, Bernard Arnault, Président-directeur Général du groupe LVMH, et Alexandre Arnault, CEO de Rimowa, ont remis le prix du « LVMH Innovation Award » à la startup française Oyst, spécialiste du e-commerce.

Vendredi 25 mai a eu lieu la deuxième édition du LVMH Innovation Award, au cœur du salon Viva Technology organisé par Les Echos et Publicis, le rendez-vous annuel dédié à la transformation digitale. Venues du monde entier, 30 startups finalistes avaient préalablement été sélectionnées parmi plus de 800 candidatures pour rejoindre le Luxury Lab LVMH et concourir au « LVMH Innovation Award ».

Créé en 2017 par le groupe LVMH, ce prix ambitionne de faire émerger les idées neuves au sein du secteur du commerce et du luxe, et de découvrir, soutenir et identifier les meilleures startups dont les innovations font écho aux problématiques du groupe LVMH. La startup lauréate aura ainsi l’occasion d’être incubée au sein de La Maison des Startups de LVMH au sein de Station F, et de bénéficier de l’accompagnement du Groupe et de ses Maisons pendant une année.

« Cette année, nous avons reçu 820 candidatures sur la plateforme d’inscription en ligne LVMH, contre 500 lors de la première édition. Cet engouement témoigne de l’intérêt des startups à participer à un concours qui leur offre une visibilité accrue et des opportunités de collaborations uniques. A travers ce prix, nous souhaitons réaffirmer les valeurs de créativité, d’innovation, d’excellence et d’entrepreneuriat qui sont les piliers du groupe LVMH. » explique Ian Rogers, Chief Digital Officer de LVMH.

La startup Oyst, co-fondée en janvier 2016 par Julien Foussard et Quentin Vigneau, répond à une problématique importante et de plus en plus récurrente du secteur du retail : le taux de conversion. Oyst est en effet partie du constat que le taux de conversion dans le secteur du e-commerce était beaucoup trop bas en comparaison à celui des boutiques physiques (environ 2% contre 55%), en raison notamment de la complexité des parcours d’achat imposés aux utilisateurs. Julien Foussard a donc eu l’idée de réduire les 8 étapes communément proposées au client pour finaliser son achat en ligne, à une seule grâce à un bouton de commande accessible en un clic, sur toutes les pages des sites e-commerçants, sans avoir à saisir systématiquement un identifiant.

Lire la suite de l’article